Assurer au lit !

Le sexe peut être un fort support d’appréhension. La recherche de performance est parfois entravée par différents paramètres. Je vais donc m’affairer à vous expliquer comment assurer au lit, rien que ça !

Cela commence sur la piste de danse et pour cet exemple, j’ai choisi le « Purple » une discothèque de Toulouse situé rue Castellane. Si nous partons du postulat que les discothèques sont les principales plates-formes de rencontre, il est important d’afficher une bonne psychomotricité. Cela vous donnera confiance et le statut pour la suite. Le petit pas de danse sur le côté et un moonwalk maîtrisé peuvent être les prémisses d’une nuit réussie pour le coup à Toulouse. La sensualité d’une rencontre commence par là, ou par votre capacité à arroser tout le centre-ville de champagne.

un moonwalk maîtrisé au Purple Toulouse
En parlant d’alcool, c’est une pratique à éviter. Je sais qu’il permet de se lâcher bien plus facilement, de franchir le pas avec une jolie demoiselle et de ne pas reculer devant les propos abscons que l’on entend généralement sur les parkings des boîtes de nuit toulousaines, mais il faut tout de même reconnaître que la performance sexuelle est impactée. Ceux qui vous diront le contraire sont des bêtes de sexe ou de grands menteurs… Dans le Sud Ouest, après une soirée arrosée, on se dirigerait plus facilement vers une escort girl de Toulouse , elle serait plus facile à abordé et certainement plus patiente. De surcroît, la vigilance vis-à-vis de la prévention des maladies sexuellement transmissibles est noyée dans la vodka-red bull. En conclusion, pour « préparer le terrain » pourquoi pas mais avant de conclure, au grand jamais !

Bref, une fois au lit, c’est le test, le vrai. Souvent dans la précipitation, il ne faut pas hésiter à prendre du recul sur la situation afin de mieux se projeter car anticiper c’est dominer. Restez surtout confiant en vous disant que tout va rouler car vous êtes avant toute chose un dominant et comme dirait Stomy Bugsy: « les rates aiment les bad boys ».

Ne restez pas dans l’attente, il vaut mieux se faire désirer et grosso modo faire tourner le ballon. Et pourquoi ne pas privilégier le beau jeu tant que nous y sommes ! Petit aparté: un jour, le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Chili a passé une soirée avec une belle mannequin. Il lui a offert des fleurs, a passé deux heures dans un magnifique restaurant Toulousain puis, à la fin du repas, ils sont allés dans un bar de nuit « Le Petit Voisin » rue Peyrolières où l’alcool a fait son effet. La jeune mannequin a commencé à se laisser brancher par d’autres garçons du fait de la patience, trop forte à son goût, du sélectionneur. Ses 23 ans de plus n’ont peut-être pas non plus arrangé les choses… Le lendemain de la soirée, il se confiait à un proche en lui révélant: « J’étais avec une femme hier. On a parlé, on a ri, flirté et je lui ai offert quelques verres. À cinq heures du matin, des types sont arrivés et l’un d’entre eux l’a prise dans ses bras pour l’emmener faire l’amour aux toilettes. Mais ce n’est pas grave car hier soir, j’ai eu la possession ». Classe…

Revenons à nos moutons. Une fois sous les draps, ne cherchez pas la performance d’entrée de jeu. Jouez sans pression et attachez-vous à rester connecté avec votre partenaire puisque c’est clairement le cérébral qui devrait compter, du moins au départ…

Oubliez également ces histoires de taille (de toute façon c’est cramé) et de durée et tâchez plutôt de faire apprécier une intimité à votre partenaire. Pas d’égoïsme non plus… Le secret est surtout dans le fait de s’occuper de l’autre, le rendre important et lui donner confiance. Ensuite, vous pouvez hausser le niveau de jeu et repousser certaines limites. Faites preuve d’imagination pour surprendre votre partenaire et n’hésitez pas à fonctionner à l’instinct pour faire jaillir la fibre animale qui est en vous.

Bonne chance ou bonne bourre, c’est vous qui voyez…

Comments are closed.