Défoncer ou exploser le cul d’une escorte : vocabulaire imagé usité par les amateurs du genre.

Dans le monde de l’escorting, ce qu’il ne semble pas très bien vu c’est de rechercher une fille pour la sodomiser. Il paraît cependant qu’il est agréable de rencontrer une de ces beautés, que ce soit pour un voyage d’affaires, des séminaires sur l’érotisme ou pour des discussions coquines endiablées.

En effet, certaines spécialistes de la sexualité féminine, les compagnes libertines pour ne pas les nommer, ressentiraient des difficultés à s’habituer à cette préférence sexuelle sans stimulation préalable de la zone érogène concernée. Les femmes ressentiraient donc un besoin important de préliminaires soignés avant de passer à toutes formes de pénétrations, qu’elles soient buccales, anales ou vaginales.

En plus, il apparaît comme difficile, pouvoir jouir pleinement de cette pulsion du fait que la copulation anale passive est signe d’une prétendue faiblesse masochiste. Mieux, il semblerait que la sodomie puisse être douloureuse si elle n’est pas soigneusement accompagnée de l’application d’un gel lubrifiant intime à base d’eau, cela afin de compenser les sécheresses anales. Aussi, il est désormais déconseillé d’utiliser la vaseline ou la salive, cela dans un souci de confort et propreté. Bien que la sodomie soit considérée par certaines personnes sarcastiques comme la plus efficace méthode contraceptive, il semblerait que le succès de cette pratique sexuelle soit surtout dû au fait qu’elle vient abolir là un interdit. En effet, que ce soit sur le plan religieux ou moral, la sodomisation semble encore tabou aujourd’hui, contrairement au temps jadis des pédérastes citoyens à part entière en Terre Grecque antique. Il n’est donc pas étonnant de remarquer ces nombreux hommes qui pensent naïvement qu’une escort-girl serait bien plus mandatée à réceptionner l’enculage qu’un autre être humain. Certains témoignages libertins se rejoignent pourtant vers l’idée qu’en faisant preuve d’un peu de délicatesse ainsi que beaucoup de concentration, il serait possible de defoncer le cul d’une escort avec un godemichet. En plus, les jouets sexuels semblent tout de même offrir quelques commodités, comme le fait de ne pas avoir à pratiquer un lavement hygiénique préalable à la glorieuse pénétration anale.
Il arrive également le constat suivant : certaines personnes coquines s’écartent de la fesse, pour ne pas citer le cul, afin de s’orienter vers son contenu. Certaines escortes pourraient alors être séduites à l’idée de proposer leurs caviars accompagnés d’une douche dorée.

Une autre expérience sensuelle répandue consiste à inverser les rôles sensément attribués pour une sodomie. En effet, il semblerait que les hommes ayant la capacité à se faire soi-même sodomiser par une call-girl dominatrice seraient, par la suite, plus enclins à lui rendre la pareille. A ce propos, une étude américaine est même allée jusqu’à prétendre que la sodomie passive tente deux fois plus les hommes que les femmes (11% contre 5%). La fusion érotique apparaît, il serait alors possible d’effleurer un fantasme inavouable : défoncer le cul d’une escort-girl.

Pour conclure, il est difficile de juger convenablement les nombreux sexothérapeutes qui considèrent que la sodomie pratiquée par un hétérosexuel est une pulsion homosexuelle refoulée. Il semble plus judicieux de se concentrer sur le plaisir procuré par cette succulente pratique sexuelle.

Duo d’escortes : au paroxysme du luxe

Lorsque l’on est en recherche du plaisir des sens, il est difficile de faire mieux que de solliciter un duo d’escort pour une « partie à trois ».

Une nouvelle expérience

La mis en pratique du pluralisme dans sa sexualité n’est pas forcément évidente. Tout d’abord car cela vient rompre avec la sexualité classique et monogame, cela peut également provoquer une jouissance difficilement domesticable. Enfin, le triolisme rompt avec une prégnance de certains aspects religieux impactant la formation de couple et de pratiques érotiques.

triolisme

Des pratiques nouvelles

Le fait de se retrouver avec un duo de call-girl permet d’enrichir ses habitudes. Il est ainsi possible de se délecter d’un massage coquin, de mettre en œuvre des scénarios érotiques plus affinés ou de faire des sorties en club libertin plus pimentés.

Aussi, le fait d’avoir un tiers pour observer, participer ou assister une relation sexuelle, permet d’augmenter significativement la libido. De surcroît, le fait de réunir deux escortes de grande classe permet de provoquer une émulation sur le plan de la compétition féminine entre ces deux déesses naturellement formatées pour être les plus désirables possible. Les conditions sont alors réunies pour qu’elles vous fournissent les plus belles lingeries et les prestations les plus abouties. Ce génie de la parure ne peut être effectif qu’en présence simultanée de plusieurs femmes épanouies.

Un duo d’escortes Lyonnaises

Dans la ville aux deux fleuves, il est logique de solliciter deux escortes. Le Rhône et la Saône se retrouvent à Lyon pour ne plus se quitter. Pareillement, Amina se produit au sein d’un duo d’escortes girls à Lyon pour le plus grand plaisir de ses admirateurs.

Lorsque deux accompagnatrices de charme se réunissent, l’effet de synergie s’impose. Ce n’est pas l’accumulation des deux plaisirs que peuvent vous apporter ces deux demoiselles mais bien un cocktail inédit dont vous pourrez savourer le nectar. Deux corps de rêve disposés à vous flatter, à vous caresser et à vous lécher par des palpations toujours plus ébranlantes.

Amina pratique l’escorting de luxe en duo avec une Espagnole aux courbes incendiaires et au bonnet E. Bien qu’intimidante et castratrice au départ, symptôme consécutif à sa beauté envoûtante, elle saura peut-être vous mettre à l’aise pour vous offrir la meilleure branlette espagnole de Lyon. L’expertise vue par les expertes..

Les pratiques en duo

Lorsque l’on est en compagnie d’un duo d’escorts, il ne faut pas perdre son temps. Que ce soit pour faire une expérience de harem, de caresses simultanées ou encore de massages érotiques. Cependant, il existe d’autres pratiques sexuelles qui sortent enrichies d’un duo.

Par exemple, le fétichisme des pieds permet de doubler l’esprit inquisiteur du duo de dominatrice qui vont pouvoir expérimenter l’humiliation à deux bourrelles. Une humiliation de bien meilleure qualité pour le masochiste fétichiste puisque le tiers rehausse les conditions de la réalité.

Un autre plaisir consiste à solliciter un duo d’escortes bisexuelles pour pratiquer un 69 à deux bouches où les deux demoiselles s’aideraient pour s’occuper du sexe de monsieur..

Assurer au lit !

Le sexe peut être un fort support d’appréhension. La recherche de performance est parfois entravée par différents paramètres. Je vais donc m’affairer à vous expliquer comment assurer au lit, rien que ça !

Cela commence sur la piste de danse et pour cet exemple, j’ai choisi le « Purple » une discothèque de Toulouse situé rue Castellane. Si nous partons du postulat que les discothèques sont les principales plates-formes de rencontre, il est important d’afficher une bonne psychomotricité. Cela vous donnera confiance et le statut pour la suite. Le petit pas de danse sur le côté et un moonwalk maîtrisé peuvent être les prémisses d’une nuit réussie pour le coup à Toulouse. La sensualité d’une rencontre commence par là, ou par votre capacité à arroser tout le centre-ville de champagne.

un moonwalk maîtrisé au Purple Toulouse
En parlant d’alcool, c’est une pratique à éviter. Je sais qu’il permet de se lâcher bien plus facilement, de franchir le pas avec une jolie demoiselle et de ne pas reculer devant les propos abscons que l’on entend généralement sur les parkings des boîtes de nuit toulousaines, mais il faut tout de même reconnaître que la performance sexuelle est impactée. Ceux qui vous diront le contraire sont des bêtes de sexe ou de grands menteurs… Dans le Sud Ouest, après une soirée arrosée, on se dirigerait plus facilement vers une escort girl de Toulouse , elle serait plus facile à abordé et certainement plus patiente. De surcroît, la vigilance vis-à-vis de la prévention des maladies sexuellement transmissibles est noyée dans la vodka-red bull. En conclusion, pour « préparer le terrain » pourquoi pas mais avant de conclure, au grand jamais !

Bref, une fois au lit, c’est le test, le vrai. Souvent dans la précipitation, il ne faut pas hésiter à prendre du recul sur la situation afin de mieux se projeter car anticiper c’est dominer. Restez surtout confiant en vous disant que tout va rouler car vous êtes avant toute chose un dominant et comme dirait Stomy Bugsy: « les rates aiment les bad boys ».

Ne restez pas dans l’attente, il vaut mieux se faire désirer et grosso modo faire tourner le ballon. Et pourquoi ne pas privilégier le beau jeu tant que nous y sommes ! Petit aparté: un jour, le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Chili a passé une soirée avec une belle mannequin. Il lui a offert des fleurs, a passé deux heures dans un magnifique restaurant Toulousain puis, à la fin du repas, ils sont allés dans un bar de nuit « Le Petit Voisin » rue Peyrolières où l’alcool a fait son effet. La jeune mannequin a commencé à se laisser brancher par d’autres garçons du fait de la patience, trop forte à son goût, du sélectionneur. Ses 23 ans de plus n’ont peut-être pas non plus arrangé les choses… Le lendemain de la soirée, il se confiait à un proche en lui révélant: « J’étais avec une femme hier. On a parlé, on a ri, flirté et je lui ai offert quelques verres. À cinq heures du matin, des types sont arrivés et l’un d’entre eux l’a prise dans ses bras pour l’emmener faire l’amour aux toilettes. Mais ce n’est pas grave car hier soir, j’ai eu la possession ». Classe…

Revenons à nos moutons. Une fois sous les draps, ne cherchez pas la performance d’entrée de jeu. Jouez sans pression et attachez-vous à rester connecté avec votre partenaire puisque c’est clairement le cérébral qui devrait compter, du moins au départ…

Oubliez également ces histoires de taille (de toute façon c’est cramé) et de durée et tâchez plutôt de faire apprécier une intimité à votre partenaire. Pas d’égoïsme non plus… Le secret est surtout dans le fait de s’occuper de l’autre, le rendre important et lui donner confiance. Ensuite, vous pouvez hausser le niveau de jeu et repousser certaines limites. Faites preuve d’imagination pour surprendre votre partenaire et n’hésitez pas à fonctionner à l’instinct pour faire jaillir la fibre animale qui est en vous.

Bonne chance ou bonne bourre, c’est vous qui voyez…

1 2