Bilan de la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est déjà terminée et ce fut l’occasion pour nous autres amoureux de se retrouver ensemble pour fêter nos couples. De divers programmes mais une volonté commune : faire survivre l’amour aux irrégularités sentimentales.

Le classique : fleurs, restaurant, coït

Généralement, la Saint-Valentin se déroule de manière formidable. La femme sait qu’elle va être chouchoutée toute la journée et l’homme rêve d’un ou deux bonus dans la soirée. Il est donc ordinaire d’offrir des fleurs à sa promise pour l’enchanter. Pour les petites bourses, un petit déjeuner au lit faussement travaillé devrait suffire à la combler.

Le restaurant est une étape incontournable de la Saint-Valentin avec les bougies et les pétales de rose étaler sur la nappe blanche pour bien rejouer les scènes vues au cinéma pour ce type d’évènement. Le fait de se sentir vivre en reproduisant ses modèles d’identification est un grand classique, tout comme la gorge profonde avant la levrette est une digression du porno.

À ce propos, si un homme respecte bien l’acheminement de toute la procédure souhaité, alors la femme devra s’offrir le soir venu ou au moins trouver une excuse si elle ne le veut pas, c’est le jeu. Le soir de la Saint-Valentin, on se doit d’écarter les jambes pour laisser passer celui que l’on a décidé d’afficher comme l’homme de sa vie. Qui s’en plaindrait puisqu’une activité sexuelle régulière aide à la relaxation, à la lutte contre la dépression et à une bonne santé en général.

D’ailleurs, les études ne disent pas si le fait de baiser avec une grosse black mature soit également bon pour la santé. On peut supposer que les effets positifs soient plus marqués avec une mannequin Ukrainienne qu’avec un boudin Moldave, notamment en ce qui concerne les effets antidépresseurs.

L’original : le coup de la demande en mariage

Il y a toujours un esthète de l’amour qui se croit malin en demandant la main de sa promise le jour de la Saint-Valentin. Les demandes de fiançailles sont également principalement verbalisées ce jour là où toutes les folies sont permises. Bien entendu, les lendemains d’une demande en mariage sont difficiles, c’est toujours plus simple de demander que de préparer, que de dire que l’on aime que d’aimer. D’ailleurs, pour aimer quelqu’un, doit-on se dire que l’on aime ? Verbaliser son amour pour quelqu’un, n’est-ce pas déjà spéculer dessus?

Enfin, pour bien consolider sa demande de fiançailles, le bougre va poster une photo de sa bague en solde sur les réseaux sociaux, accueillie par une pluie de faux j’aime. Un classique..

Les célibataires le jour de la Saint-Valentin

Être célibataire le jour de la Saint-Valentin, c’est un peu être un identitaire dans une réunion d’écologistes. Une haine silencieuse qui ne peut être apaisé que par la bienveillance d’une femme différente qui a le don de redonner le sourire au plus taiseux. C’est une femme escorte que j’ai rencontré hier et qui a su apaiser mes tensions sans avoir à l’emmener au restaurant, simplement en la massant à son appartement. Les choses simples…

La Bordelaise : les copines d’abord

La Bordelaise, une épreuve pour femme libérée

Durant le mois de Septembre, Bordeaux est le théâtre d’une course à pied un peu spéciale réservée uniquement aux femmes. Après avoir bien réfléchi à la situation et pour éviter de donner un peu plus d’argent au petit éthiopien qui fait de l’épreuve son gagne-pain, nos amies bordelaises aiment courir durant la « run féminin tour ». Courir entre femmes surchargées pondéralement pour redistribuer les richesses collectées pendant les inscriptions dans le cadre d’un échange « Nord-Sud » avec le Sénégal, ce qui ne consolera pas notre Éthiopien. C’est également le moment, paraît-il, pour les escorte girl à Bordeaux de venir entretenir leurs physiques de rêve à l’abri des regards indiscrets des hommes pervers, abstinents séculaires et interdits de cité pour la Bordelaise. Il se déroule également l’Arcachonnaise et la Toulousaine, qui sont des courses se prêtant à la même philosophie.

Les hommes sont autorisés à courir

Malgré tout, face à la pression de certains hommes suppliant de se joindre à cette manifestation formidable, des règles amusantes ont été dictée pour accepter les hommes. Il est notamment exigé de se déguiser. En bref, il faut laisser au vestiaire sa part de testostérone et venir s’humilier un peu en public pour montrer patte blanche aux Girondines.

Différents types d’hommes

Le soumis

Les escortes dominatrices du Sud Ouest ne vont diront pas le contraire, la Bordelaise ouvre ses portes aux soumis qui savent respecter leurs places. Ils peuvent ainsi se déguiser en drag queen tout en courant sur les quais de Queyries dans les jupes de leurs dominatrices. La base..

Le meilleur amiami escort bordeaux

Dans le même esprit, le meilleur ami de Nouvelle-Aquitaine ou l’escort boy un peu efféminé n’hésite pas à enfiler ses baskets pour aller courir avec ses copines. C’est même elles qui insistent pour qu’elle vienne. La bordelaise, les copines d’abord !

L’opportuniste

L’homme qui a rencontré une escort girl à Bordeaux la veille et cette dernière lui a laissé entendre qu’elle pourrait peut-être se « ranger » si il acceptait de venir courir avec elle déguisé en diplodocus. Il sera bien évidemment sur le pont de Pierre à transpirer sans sa cool girl..

Le politique

L’élu local qui a bien compris que les femmes représentaient la moitié de l’humanité. Sourire de glace, escorte personnelle, posture travaillée et une main complice sur l’épaule de la cible à chaque bise.

L’exception des Pitchounes

Chez les pitchounes, c’est à dire les moins de 13 ans, pas de discriminations, tout le monde court. La puberté non atteinte, le petit homme n’est pas encore une menace et peu encore trouvé la bonne voie : celle du meilleure ami. C’est vrai qu’il est mignon à courir avec ses cousine tout en rose.

Une grande fête avant tout

La bordelaise est avant tout une grande fête où toutes les femmes de bordeaux pourront se retrouver en dehors de tout esprit de compétition et dans une ambiance bonne enfant. Après la course, toutes les femmes d’Aquitaine venues courir pour passer à l’étape du massage naturiste afin de récupérer au plus vite.

Assurer au lit !

Le sexe peut être un fort support d’appréhension. La recherche de performance est parfois entravée par différents paramètres. Je vais donc m’affairer à vous expliquer comment assurer au lit, rien que ça !

Cela commence sur la piste de danse et pour cet exemple, j’ai choisi le « Purple » une discothèque de Toulouse situé rue Castellane. Si nous partons du postulat que les discothèques sont les principales plates-formes de rencontre, il est important d’afficher une bonne psychomotricité. Cela vous donnera confiance et le statut pour la suite. Le petit pas de danse sur le côté et un moonwalk maîtrisé peuvent être les prémisses d’une nuit réussie pour le coup à Toulouse. La sensualité d’une rencontre commence par là, ou par votre capacité à arroser tout le centre-ville de champagne.

un moonwalk maîtrisé au Purple Toulouse
En parlant d’alcool, c’est une pratique à éviter. Je sais qu’il permet de se lâcher bien plus facilement, de franchir le pas avec une jolie demoiselle et de ne pas reculer devant les propos abscons que l’on entend généralement sur les parkings des boîtes de nuit toulousaines, mais il faut tout de même reconnaître que la performance sexuelle est impactée. Ceux qui vous diront le contraire sont des bêtes de sexe ou de grands menteurs… Dans le Sud Ouest, après une soirée arrosée, on se dirigerait plus facilement vers une escort girl de Toulouse , elle serait plus facile à abordé et certainement plus patiente. De surcroît, la vigilance vis-à-vis de la prévention des maladies sexuellement transmissibles est noyée dans la vodka-red bull. En conclusion, pour « préparer le terrain » pourquoi pas mais avant de conclure, au grand jamais !

Bref, une fois au lit, c’est le test, le vrai. Souvent dans la précipitation, il ne faut pas hésiter à prendre du recul sur la situation afin de mieux se projeter car anticiper c’est dominer. Restez surtout confiant en vous disant que tout va rouler car vous êtes avant toute chose un dominant et comme dirait Stomy Bugsy: « les rates aiment les bad boys ».

Ne restez pas dans l’attente, il vaut mieux se faire désirer et grosso modo faire tourner le ballon. Et pourquoi ne pas privilégier le beau jeu tant que nous y sommes ! Petit aparté: un jour, le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Chili a passé une soirée avec une belle mannequin. Il lui a offert des fleurs, a passé deux heures dans un magnifique restaurant Toulousain puis, à la fin du repas, ils sont allés dans un bar de nuit « Le Petit Voisin » rue Peyrolières où l’alcool a fait son effet. La jeune mannequin a commencé à se laisser brancher par d’autres garçons du fait de la patience, trop forte à son goût, du sélectionneur. Ses 23 ans de plus n’ont peut-être pas non plus arrangé les choses… Le lendemain de la soirée, il se confiait à un proche en lui révélant: « J’étais avec une femme hier. On a parlé, on a ri, flirté et je lui ai offert quelques verres. À cinq heures du matin, des types sont arrivés et l’un d’entre eux l’a prise dans ses bras pour l’emmener faire l’amour aux toilettes. Mais ce n’est pas grave car hier soir, j’ai eu la possession ». Classe…

Revenons à nos moutons. Une fois sous les draps, ne cherchez pas la performance d’entrée de jeu. Jouez sans pression et attachez-vous à rester connecté avec votre partenaire puisque c’est clairement le cérébral qui devrait compter, du moins au départ…

Oubliez également ces histoires de taille (de toute façon c’est cramé) et de durée et tâchez plutôt de faire apprécier une intimité à votre partenaire. Pas d’égoïsme non plus… Le secret est surtout dans le fait de s’occuper de l’autre, le rendre important et lui donner confiance. Ensuite, vous pouvez hausser le niveau de jeu et repousser certaines limites. Faites preuve d’imagination pour surprendre votre partenaire et n’hésitez pas à fonctionner à l’instinct pour faire jaillir la fibre animale qui est en vous.

Bonne chance ou bonne bourre, c’est vous qui voyez…

1 2 3 4 8