Rencontre coquine avec Madelaine sur Paris

Je suis une fille portée sur la rencontre coquine.

Mon petit nom, c’est Madelaine, je suis plutôt fine et coquine. Physiquement, je suis, sans aucune prétention, en forme malgré mes 36 ans. Je ne suis pas une de ces créatures pulpeuses aux nichons de vache laitière et aux cuissots bien serrés, qui en plus sont affublées de bouches à avaler des serpents de toute taille. Non, je suis plutôt seins de bakélite super fermes qui pointent naturellement vers le ciel à toute heure de la nuit ou du jour. Pour les fins limiers, sachez qu’entre mes cuisses passent la lumière du jour. Une lumière qui dessine selon mes postures une petite moule de gamine bien appétissante pour qui veut faire une rencontre coquine avec moi sur Paris. Le saviez-vous ? Les blondes ont des chattes de gamines à la différence des brunes qui ont des fourreaux de toute taille et de senteur variés. Mon odeur à moi est toujours la même, fraiche, enivrante, sexuelle, une offrande à tous les libertins digne de ce nom.
Mesdemoiselles et messieurs ! Sachez que j’aime le sexe, que je suis bi, ce qui ne fait pas pour autant de ma personne une libertine glamour parisienne. Mais ceci explique pourquoi j’en connais plus qu’un rayon sur les minous des brunes qui ne comptent pas forcément pour des prunes. Dixit une vieille chanson de Lio. J’attends de cet article l’opportunité de développer une relation qui je l’espère sera d’une grande correction. Elle devra se dérouler dans un esprit de pur libertinage (j’insiste). Elle sera obligatoirement sans prise de tête et fun, car la vie est déjà bien contraignante sous bien des aspects. Aussi, je tiens à ce que ma récréation érotique soit réussie lors de ma rencontre coquine.

Attention, les « Sex-friend », passez votre chemin, je ne suis pas un objet de consommation à bâcler entre deux entrevues pour un boulot. Ou pire, pour boucher un trou que madame ne veut plus combler ! Je suis une amoureuse, j’aime les sentiments pendant le jeu, ceci ne veut pas dire que vous ne pourrez pas m’attraper sauvagement par-derrière comme un assoiffé après une longue traversée du désert amoureux. Que diable, j’adore lors d’une rencontre coquine faire la connaissance d’hommes en manque de relations sexuelles. La jouissance n’en sera que plus forte et abondante, rien de plus normal après une diète sexuelle qui s’éternise. Quant aux demoiselles, je les aime épilées !

Ma préférence va aux blondes, ensuite dans ma chaîne alimentaire sexuelle, viennent les rousses, les métisses et enfin les brunes sans oublier les blacks ! (je parle à cet endroit des hommes qui l’ont bien Decker, mais pas trop gros quand même, je tiens à ma jolie paire de fesses bien bombées avec vu sur ma chatte dès que je me retourne pour aller chercher les préservatifs). Vous venez d’avoir la vision d’une danseuse qui marche vue de dos. Mon petit cul est si bombé que mon sexe est apparent, voilà pourquoi mes aventuriers ne résistent jamais bien longtemps avant de m’assaillir par-derrière. La seule vue de mes fesses leur provoque des érections tellement dures que je n’ai même pas le temps de les s… Pourtant croyez-moi, j’aime la turlutte, tellement que mon partenaire à l’impression que nous sommes deux à l’entreprendre. C’est que je suis une Paganini de la flûte enchantée, c’est à votre propre baguette que je mènerai la cadence pour peu que vous me la laissiez entre mes mains, mes doigts, ma bouche, ma gorge…

Belle amatrice ou bel amateur, vous êtes prévenus ! Oserez-vous me contacter pour une rencontre coquine sur Paris, je suis dans le 15e !

Madeleine.
rencontre coquine, lesbienne

Comments are closed.